Test de bière #13 La Petrus Double Brune

Coucou les loulous ! Bonjour les amigos,

Non comme le nom de l’article ne l’indique pas nous n’allons pas vous présenter du vin (Chill Bromance n’a pas encore les moyens de tester du Château Petrus, malheureusement) mais bien de la bière (comme le nom l’indique également, certes). Si ça vous semble confus c’est pas grave. Mais soyez sans crainte, nous allons bien parler de bière. Pour une fois, on va mettre les blondes de côté, et on retourne vers nos autres amies de toujours, les brunes. Du moins une brune (vu qu’on parle dans cet article que d’une seule bière).

Une brune donc, et non des moindres, étant donné que sa promesse est de nous donner la ou les (suivant la consommation de ladite bière) clef(s) du Paradis. Puis vu la tête d’idiot du village à la Hodor que nous fait le curé, qui après de longue recherche est (attention spoiler) Saint Pierre en personne, on peut assez sûrement espérer quelque chose de pas trop dégueulasse.

13396893_10209819754513262_461799284_o

La Petrus brune est une bière à double fermentation, pour changer les habitudes de nos chers amis Belges, une fois. Vous connaissez sûrement ma préférence pour les brunes, donc vous vous douterez bien que ce décryptage sera un peu faussé. Mais promis, je resterais ici objectif.

RÉSUMÉ :

  • Nationalité : Belge
  • Type : Brune
  • Particularité : Double fermentation
  • Goût : Malt et fruits mûrs
  • Arrière-goût : Caramel, chocolat, houblon
  • Aspect de la mousse : peu de mousse mais épaisse avec des teintes marrons/violettes
  • Taux d’alcool : 6,50%
  • Rapport qualité/prix (/5) : 4,5

Dites bonjour à Jésus et ses copains parce qu’elle est vraiment excellente. Chose promise chose due ! Elle a tout ce que l’on attend d’une brune. De la fraîcheur, du caractère et beaucoup d’arôme.

13383547_10209819746513062_1479358234_o

C’est une bière très bien équilibrée. Clairement, c’est un opéra dans le verre et dans le gosier. Acte 1 : le malt et les nuances de fruits mûrs. Ça lui donne beaucoup de puissance mais elle reste légère. Acte 2 : le houblon se fait très discret en fin de gorgée pour laisser le devant de la Cène (attention au jeu de mot blasphématoire) à des notes caramélisées et chocolatées. Dit comme ça, sur le papier, on aurait tendance à croire qu’elle est sucrée. Mais que nenni la biche ! Grâce à la double fermentation, elle garde un caractère puissant et naturel sans que l’alcool ne prenne tout le goût. Pour être franc on le sent quasiment pas.

13389367_10209819746913072_872648656_o

Clairement, la quine est bonne. C’est même carton plein. Elle a tout ce qu’on (j’) aime d’une bière. Beaucoup de goût sans être écœurante, et qui reste longtemps en bouche. Fraîcheur et légèreté, mousse épaisse voir crémeuse… Vous visualisez le truc quoi. Notre seul regret c’est qu’à notre connaissance nous ne savons pas où en trouver en pression (c’est clairement un appel à vous qui nous lisez, dites nous !).

A la vôtre !

NOTE : 9,5 /10

La note de 10 n’étant pas possible car nous, chipoteurs aguerris, tenterons toujours de trouver quelque chose à redire. Sinon c’est trop facile.

Stay Chill !

Par Pierrick, Quentin approved !

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

2 réflexions sur “Test de bière #13 La Petrus Double Brune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s