Test de bière #15 La gamme Franziskaner

Salut les amis,

On a remarqué que vous aimez bien les articles où on teste plusieurs bières à la fois,  où on vous propose comme une compilation ! On vous a fait celui sur les bières polonaises imbuvables, où on faisait en sorte de préserver vos papilles gustatives… Cette fois, on vous présente la gamme Franziskaner Weissbier, une brasserie spécialisée en bières blanches !  Alors, oui, forcément ce n’est pas la gamme entière qu’on testera dans cet article… Ils produisent 10 bières, dont 4 alkoholfrei, sans alcool donc. On considère que l’alkoholfrei ce n’est pas vraiment de la bière, donc on ne parlera pas de celles-là ici !

Donc, il en reste 6 :

la Naturtrüb, qui veut dire trouble naturel, ou plutôt naturellement trouble;

la Dunkel, qui signifie sombre, ce qui est étonnant pour une bière blanche;

la Kristallklar, qui signifie cristallin ou très clair, enfin vous cernez l’idée;

la Royal, là je pense qu’il n’est pas nécessaire d’expliquer;

la Leicht, qui veut dire légère, donc plutôt une bière de table ou pour se rafraîchir;

et enfin, la Kellerbier, ou bière de cave en français, qui est un type de bière du nord de la Bavière.

Sur ces 6, nous avons testé les 3 premières (pour le moment hein, les autres suivront !) !

Quoique ces 3 bières soient blanches, elles possèdent chacune leurs caractéristiques propres, qu’on va vous détailler incessamment sous peu !

Mais avant toute chose, faisons un petit tour d’horizon de la brasserie.

kristal2b1

Franziskaner Weissbier est une brasserie allemande, basée à Munich et qui propose de la bière préparée à partir de 4 ingrédients naturels et écologiques : l’eau, le houblon, le malt et la levure. Un truc simple et efficace, qui répond au décret allemand sur la pureté de la bière, loi datant de 1516. Autant dire que pour les allemands la bière est un patrimoine et un savoir-faire apprécié et surtout on respecte le produit et ON FAIT PAS N’IMPORTE QUOI COMME DES SAGOUINS !

La première mention de cette brasserie a été faite en 1363, pour parler du monastère franciscain proche de Munich produisant cette bière. Et, depuis 2005, cette brasserie appartient à Anheuser-Busch InBev, le géant belge de la bière. Au cours de son histoire la bière a été rachetée plusieurs, notamment au XIXème siècle, et le moine (qui est une marque déposée) n’apparaît qu’en 1909. Le moine présent sur l’étiquette l’est depuis 1935, où l’image du moine franciscain cellérier (chargé d’approvisionner le monastère en denrées alimentaires, dont la bière) est utilisée pour évoquer la qualité de cette bière. Ne soyez donc pas outrés qu’une bière brassée par des moines ait été rachetée par InBev, cela n’a jamais été qu’une image employée, la brasserie ayant plutôt le statut d’entreprise familiale que de bière d’abbaye.

Que ces révélations ne gâchent pas notre plaisir, on ne s’attendait pas vraiment à de la bière brassée à petite échelle, si elle est disponible en grande surface ! Mais, la clarification s’imposait. Passons donc à la dégustation des 3 bières blanches que nous avons sélectionnées. Je peux vous garantir que chacune possède son caractère propre.

1.

La Franziskaner Weissbier Kristallklar

Goût : malt (de blé) – Arrière-goût : noix, abricot sec

kristal2b4

La Kristallklar est avant tout une bière de soif, très sympa, et surtout rafraîchissante. En plongeant le nez dans le verre, une odeur très plaisante de cidre, malt et de blé se dégage. On est mis dans de bonnes condition pour ce test. La dégustation révèle une bière aux goûts discrets et même légers, ce qui la rend idéale pour accompagner un repas. On décèle de petites touches de noix et d’abricots secs, mais elles ne sont pas frappantes. Elles ne sont pas toujours présentes, on les sent légèrement, au gré des gorgées. Enfin, on note une belle présence de malt sur toute la longueur de bouche et qui s’amplifie à la fin.

5,75 /10

1

La Franziskaner Weissbier Natürtub

Goût : céréales – Arrière-goût : Noisette et cacahuète grillé

natur2b4

Disons le tout net et sans suspense : celle-ci est moins bonne que la précédente. Alors que la première était placé sous le signe de l’harmonie et de la discrétion, nous mettant en appétit par l’odeur qu’elle dégageait, la Natürtub se distingue par son goût bien plus céréalier. Son odeur invite beaucoup moins à la dégustation, on est plus réticent à penser que cette bière sera bonne puisque le nez fait penser à un mélange de pommes (trop) mûres et de céréales. Cette odeur est plus agressive et moins tentante. Le goût d’alcool est présent au début, accompagné par un houblon qui sait se faire remarquer, mais la sensation d’alcool s’estompe au profit d’un goût (bien moins attrayant) d’eau. Elle est certes rafraîchissante mais cela se fait aux dépens de son goût et de son intérêt. On relève un arrière-goût de noisette, et de grillé, comme celui d’une cacahuète. Ce n’est pas vraiment le goût d’une cacahuète mais plutôt celui du « grillé » propre à une cacahuète. Globalement, elle n’est pas mauvaise, mais elle n’est pas bonne non plus, elle est moyenne.

natur2b5

Trouble, comme son nom l’indique !

5 /10

1

La Franziskaner Weissbier Dunkel

Goût : Bacon et céréales – Arrière-goût : malt, fumé

dunkel2b2

Invraisemblable mais c’est une Weissbier…

Comme on a vu qu’il y avait du bon et du moins bon dans cette brasserie, on ne sait pas trop à quoi s’attendre avec la Dunkel, mais là c’est la bonne surprise ! Vous savez qu’on est des amateurs inconditionnels, je dirais même des fans absolus (c’est plus proche de la réalité) de cochon et de gras, et bien là on n’a pas été déçu puisque dès la première gorgée, la bière a un goût de bacoooooon ! Elle nous gratifie également une mousse onctueuse comme une Guinness. Après elle semble rousse, alors que c’est une blanche… Mais les classifications de bière, c’est un monde à part ! On y reviendra prochainement dans un article de Knowledge.

Bref, revenons à nos moutons. Le goût de bacon est présent tout au long du verre tout comme celui de céréales et de malt. Par contre, on sent un autre goût mais mes capacités gustatives ne sont pas assez développées pour le déterminer… Peut-être celui de levure ? Ou un malt particulier ? Si vous avez des idées, n’hésitez pas à éclairer notre lanterne ! Enfin, on sent, des passages d’arrière-goûts sucré mais aussi fumés comme le « fumé » d’un lardon (oui, la même distinction improbable que précédemment…). Celle-là est ma préférée des trois puisqu’elle est surprenante, mais on doit certainement se lasser de goût.

dunkel2b3

6,25 /10

Et vous ? Quelle est celle de la gamme qui vous plaît le plus ?

Stay chill !

Par Quentin, Pierrick approved !

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Une réflexion sur “Test de bière #15 La gamme Franziskaner

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s