La Saga Val Dieu : la Brune

Salut les Loulous,

La deuxième journée de cette saga est synonyme de deuxième Val Dieu. Et à l’honneur aujourd’hui se trouve la brune.

Si vous n’avez pas suivi le premier volet de notre saga, je vous invite à aller lire notre article sur la blonde. Si vous êtes au point, j’attaque avec une petite anecdote sur la brasserie, pour que vous vous rappeliez que vous buvez un pan l’Histoire belge dans cette bouteille.

L’Abbaye du Val-Dieu est la seule Abbaye en Belgique ayant survécu à la Révolution Française. Eh oui, quand le France se révolte, ça fout le bordel chez les voisins aussi. Comme quoi, on se cultive grâce a la bière !

Je n’ai toujours pas pensé à prendre quelque chose à manger pour faire un apéro digne de ce nom… Un jour peut-être ?

Alors, que vous dire sur cette brune ? Eh bien, elle est bonne. Alors allons voir cette dégustation de plus près.

RÉSUMÉ

  • Nationalité : Belge
  • Type : Brune
  • Particularité : Seule bière Belge d’abbaye suivant la recette originale
  • Goût : Alcool
  • Arrière-goût : fume, torréfaction
  • Aspect de la mousse : Onctueuse
  • Taux d’alcool : 8%
  • Rapport qualité/prix (/5) : Cadeau de la brasserie

L’AVIS CHILL BROMANCE

Comme sa soeur blonde, elle mousse beaucoup, alors je le répète : faites attention en l’ouvrant !

En la versant, on découvre une mousse onctueuse. On note une bonne odeur de pain et de céréales, du seigle pour être plus précis. Et, visuellement, elle est très tranchée entre sa robe foncée et sa mousse assez dense.

Cette première approche m’ouvre l’appétit, je devrais vraiment penser à prendre un petit apéro avec un accompagnement sympa !

Donc je me lance, et un goût d’alcool apparaît, et la fin de bouche laisse place à un gout fumé, cendré, mais pas dans le mauvais sens du terme. Cette première impression se fait tout en force, on sent que cette bière a du corps. Mais, toute cette force est contrebalancée par l’onctuosité de la mousse. Les arômes se dessinent et sont francs, cette brune a du caractère et son final cendré s’apaise pendant que la dégustation avance. En fait, elle parait lourde au début, mais devient plus accessible après. Elle conserve son caractère sans rester dans l’extrême, on ressent bien le côté belge dans cette brune ! C’est encore làque je me dis que j’aurais du prendre des bonnes tartines de terrine, elle se marierait bien avec.

Ensuite, le goût fumé se laisse apprivoiser, puis, évolue encore et on decouvre avec bonheur une fin rappelant le café. Enfin, plutôt que le café, ce goût rappelle cette odeur particulière de torréfaction. Si tu ne vois pas de quoi je parle, va chercher un paquet de café et mets ton nez dedans, voilà, c’est cette odeur qu’on sent en fin de bouche. Ce goût complète bien cette bière.

Pour faire court, cette Val Dieu me plait bien, même si les brunes ne sont pas ma spécialité. Après un début trop virulent pour moi, le goût évolue vers une bière qui me plait, et dieu sait que je suis compliqué en brune !

NOTE : 7,5 /10

Retrouvez demain notre avis sur la triple, pour compléter notre saga ! En attendant, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook et Twitter, pour être certains de ne rien louper de nos prochaines dégustations !

Stay Chill !

Par Quentin, Pierrick et Julien approved !

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

 

Une réflexion sur “La Saga Val Dieu : la Brune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s