Test de bière #32 La Smithwick’s Pale Ale, la grande sœur de Killkenny

Salut les nazes !

Aujourd’hui test spécial. Pour changer, on va un peu se la péter ! Et ouais les gars, en ce moment on est en Irlande. Pays du rugby, des farfadets mais surtout de la grosse pinte des familles. Nous sommes pour le moment dans un bled qui vous parle au moins de nom : Killkeny. Oui, comme la délicieuse rousse qu’on vous sert quand vous voulez changer de la Guinness. Bref, dans ce village vous ne trouverez pas de Killkenny (bien qu’à l’origine elle soit brassée dans le coin), mais vous trouverez la Smithwick’s (prononcé smitick). Ce n’est autre que le premier nom de la Killkeny (le nom ayant changé depuis le rachat de la brasserie par, on vous le donne en mille : Guinness).

Nous avons pu visiter la brasserie. Histoire de la famille et processus de fabrication, un poil plus développé  que notre explication dans notre  Knowledge. Rien de bien foufou car c’etait plutôt du déjà vu. Ça n’en reste pas moins authentique et intéressant. Le clou du spectacle arrive par contre sur la fin, la dégustation. Vous pouvez choisir une des 3 bières brassées, la lager (blonde), la red ale (la classique), et la pale ale. La red ale étant la plus populaire dans les bars, et la lager pas vraiment appréciée, mon choix s’est porté sur la Pale ale.

image20-e1419277130521.jpg

résumé

  • Nationalité : irlandaise
  • Type : blonde trouble
  • Particularité :
  • Goût : malt doux
  • Arrière-goût : fruité et sucré
  • Aspect de la mousse : onctueuse
  • Taux d’alcool : 4,5%
  • Rapport Qualité / Prix (/5) : globalement comptez 3,5€ pour une pinte dans le pub de votre choix. Pas vraiment chère donc.

L’avis Chill Bromance

C’est qu’ils savent faire de la bière les cochons. A ce jour, aucune irlandaise ne m’a jamais déçu. Et la Smitwick’s pale ale n’ira pas à l’encontre de cette tendance. On trouve ici une bière parfaitement équilibrée. Le gout de malt sur l’attaque, des rondeurs fruitées et caramélisées donnent du caractère à la bière. Et, une fois le liquide dans la gorge, le houblon se dévoile, rajoutant du corps à la bière.

 L’alcool ne se sent pas, sauf à la fin du verre. Notons que la dégustation s’est faite à 16h (heure irlandaise) à jeun depuis la veille. Autant vous dire que je titubais un peu pour le reste de la visite de la ville.

N’ayant pas été directement séduit par la red ale, je n’étais pas vraiment emballé. Mais la pale ale a su me séduire. Elle change un peu des irlandaises classiques que l’on a l’habitude de voir en France. A tester impérativement !

NOTE : 7 /10

Sur ce, il est l’heure d’aller rejoindre le pub !

Stay Chill !

L’abus d’alcool est dangereux, à consommer avec modération.

N’hésitez pas a nous suivre sur Facebook ou Twitter pour ne rien rater de nos coups de gueules !

Par Pierrick, Quentin et Julien approved.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s